De toutes les richesses

de-toutes-les-richesses-stefano-benni
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

De toutes les richesses

Stefano Benni

Actes Sud
22 €
Roman

 

Vieux professeur à la retraite, misanthrope et enfermé dans sa solitude, Martin passe ses journées à écrire de la poésie, à disserter sur un poète fou. Comme le font les enfants ou les personnes depuis longtemps solitaires, Martin parle à son chien et aux animaux de la forêt, plus philosophes les uns que les autres. Et ce sont des interlocuteurs privilégiés qui le conseillent ou commentent sa vie avec humour… Un jour, Il s’aperçoit qu’un couple s’est installé près de sa maison. Ils sont jeunes, bruyants, envahissants et indiscrets. Martin accepte leur présence et les laisse entrer dans son univers. Aldo tient une galerie de peinture sans grand succès. Il semble être un reflet de Martin jeune. Michelle est blonde, belle, ancienne danseuse à présent comédienne. Elle rêve d’écrire une pièce de théâtre et lui demande de l’aide. Celle qu’il appelle “la princesse des champs” lui rappelle un mystérieux amour. Bien sûr, Martin va en tomber amoureux. Ils vont partager leurs secrets, vivre cette belle rencontre et se séparer. Mais point de chagrin. Il l’aime et son grand âge lui permet d’être prêt à reconnaître que ce qui est beau peut être vite perdu. Avec ce merveilleux roman, rempli de poésie et d’humour, Stefano Benni nous rappelle que “de toutes les richesses” que peut offrir la vie, l’amour est sans doute la plus importante.

Extraits : “… Le professeur soupira. Il regarda par la fenêtre  le ciel se couvrait, la pluie ne tarderait pas à tomber. Il se souvint des temps anciens, revit Remorus tel qu’il l’avait rencontré la première fois, avec ses cheveux blondasses et non teints, occupé à draguer une des ses assistantes. Il avait compris, dès leur première conversation, que ce type était un lèche-cul né, qu’il gravirait tous les échelons de la célébrité universitaire….”

“…Mais ce matin, il était écrit que je n’arriverai pas à travailler. J’ai reçu deux visites. La première était un scorpion qui est apparu sur le carrelage et que j’ai tué net, d’un coup de pantoufle. La seconde était Voudstock, le hippy un peu flapi. Virgile, alias Voudskock, habite dans une maison rutilante de tags, à un kilomètre et demi d’ici. Pour lui, le temps s’est arrêté à l’époque du paléo-rock et de Woodstock. Il a le même âge que moi, mais il porte des jeans pattes d’éléphant ornés de dessins, des gilets en cuir, une longue queue de cheval de cheveux blanchâtre et, touche finale, un bandana sur le front…”

À lire aussi...

100 idées reçues qui vous empêchent d'aller bien - Alexandra Dalu - Leduc Editions

Les 100 idées reçues qui vous empêchent d’aller bien

"Les 100 idées reçues qui vous empêchent d'aller bien", est un guide clair qui nous apporte des réponses précises, des conseils éclairés, sur différents sujets comme l' alimentation, le sport, le sommeil, pour nous permettre de démêler le vrai du faux et de cette façon, apprendre à prendre soin de nous.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This