Nid de vipères

Nid de vipères Edyr Augusto Editions Asphalte
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

Nid de vipères

Edyr Augusto

Éditions Asphalte
15  €
Roman

 

Casthanhal, dans l’Etat du Para, au nord du Brésil. Isabela et Fred, enfants, voient leur mère violée et leur père roué de coups à en rester infirme. Wlamir Turvel, un trafiquant violent et ambitieux, s’approprie de cette façon la scierie et la maison familiales. Les Pastri se retirent des affaires et essaient de survivre, anonymes, la tristesse au quotidien. Mais Isabela et Fred ne veulent oublier et jurent de se venger…. Les années passent. Les enfants qu’ils étaient sont devenus des adultes. Fred s’est expatrié et a refait sa vie aux USA. Isabela, restée au pays, n’a pu oublier et va mettre en oeuvre sa vengeance. Elle a suivi l’ascension politique de Turvel devenu le maillon important du trafic de drogue du pays mais également gouverneur de l’état. Résolue, Isabela a tissé sa toile autour de lui. Rien ni personne ne l’arrêtera…

A travers l’histoire d’une vengeance, c’est toute la corruption et la violence de la société brésilienne qui nous sont décrites dans ce polar, bien loin des images colorées du Carnaval. Elles s’abattent sur la plupart des petites gens qui essaient tant bien que mal de rester dignes et le plus humains possible. Mais les vies humaines ne valent rien comparées à l’avidité des dirigeants et des hommes d’affaires plus immoraux les uns que les autres. Le sexe est une monnaie. La police et la presse sont elles aussi corrompues et enterrent les “affaires” de meurtres et de corruptions avant même qu’elles n’aient le temps d’éclater. Le lecteur est happé par la description des relations humaines, la pauvreté morale de la plupart des personnages et l’étendue de la vengeance d’Isabela. Le rythme du récit est syncopé. Une tension soutient la lecture.  C’est cru, violent à la fois. Un roman noir, noir, noir….

Extraits : “Ma vie ne ressemble à aucune autre. Ma vie, c’est ma vengeance. C’est ça qui m’a fait tenir. Qui m’a gardée en vie. Et chaque fois que j’entendais parler de Wlamir Turvel, je devenais plus forte.”

 ” Dans quoi je me suis fourré, pensait Netinho, assis sur la banquette arrière de la Gol. Tuer faisait partie de sa vie depuis pas mal de temps. Toujours sur commande. Sans implication directe. Il tirait avec précision et économie. Droit au but. Une simple pression. Il obéissait et on le payait. Le reste du temps, il bossait dans cette boîte de pièces auto à Castanhal. Il glandait. Quelques jours auparavant, cette fille était venue le voir en fin de journée. Il connaissait Isabela depuis l’enfance. Ils avaient grandi ensemble. La famille Pastri était riche et puissante. Je ne sais pas ce qui s’est passé. Ils ont déménagé.”

 ” C’était le moment où jamais pour Sylvia. Elle tira son appareil photo de son sac à main et avec un sang-froid absolu, photographie divers documents sur le bureau de Turvel. Les remit à leur place. Prit le porte-document, le fameux porte-document qui renfermait les reçus, les routes du trafic, tout. Elle pouvait enfin exécuter son plan.”

 

À lire aussi...

100 idées reçues qui vous empêchent d'aller bien - Alexandra Dalu - Leduc Editions

Les 100 idées reçues qui vous empêchent d’aller bien

"Les 100 idées reçues qui vous empêchent d'aller bien", est un guide clair qui nous apporte des réponses précises, des conseils éclairés, sur différents sujets comme l' alimentation, le sport, le sommeil, pour nous permettre de démêler le vrai du faux et de cette façon, apprendre à prendre soin de nous.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This