Le détroit du loup

Le détroit du Loup - Roman d'Olivier Truc - Edition Métaillié Noir
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

Le détroit du Loup

Olivier Truc  

Editions Métailié Noir 
19  €
Roman policier

 

A Hammerfest, petite ville de l’extrême nord de de la Laponie, des morts étranges se succèdent sous la lumière permanente du printemps. Nous retrouvons pour mener l’enquête, les 2 enquêteurs de la police des rennes découverts dans le Dernier lapon. Dans cet épisode, Klemet et Nina se confrontent aux puissantes compagnies pétrolières qui ont tout pouvoir sur la ville et veulent s’étendre toujours plus au détriment des espaces de transhumances des rennes. C’est la vie des Sami et leurs croyances qui sont menacées par le profit à tirer du pétrole et gaz. Les personnages du roman sont bien travaillés et  toujours aussi attachants. L’intrigue mêle avec finesse suspens et éléments ethnologiques passionnants. Les espaces de nature sont incroyablement bien rendus. On réfléchit sur le mode de vie des Sami.  On cherche à découvrir quels sont les assassins…. C’est un merveilleux polar pour les amoureux des grands espaces que nous livre là Olivier Truc.

Extraits :  “ Au lieu de rejoindre la rive opposée, les rennes de tête s’étaient mis à tourner en rond, au milieu du détroit. Une ronde mortelle. Plus les rennes y seraient nombreux, plus le tourbillon généré serait violent. Plus ils risquaient d’être aspirés et de se noyer. De part et d’autre de la rive, les hommes surgissaient maintenant. D’autres barques aussi étaient en route. Erik était le plus proche, et il savait qu’il lui revenait de foncer dans ce cercle infernal pour disperser les rennes et tuer le tourbillon.”

“Klemet ne jugea pas utile de répondre. Nina n’était plus vraiment une petite nouvelle dans la police des rennes, elle avait déjà assimilé les fondamentaux. Pas d’oreilles, pas de marques ; pas de marques, pas de propriétaire ; pas de propriétaire, pas de plainte. Pas de plainte, affaire classée. La logique implacable de l’investigation policière en Laponie. Encore fallait-il le savoir. Chaque renne était marqué aux deux oreilles qui identifiaient infailliblement l’éleveur. La police disposait d’un livret qui recensait les centaines de marques usitées dans la région. “

“Le printemps était pourri. Mais les printemps étaient toujours pourris dans le Grand Nord. En avril-mai, la neige s’accrochait encore, selon l’ardeur du soleil, mais la fonte compliquait la circulation en scooter des neiges. Le long des rivières et des lacs, la glace ramollissait. La fonte de la neige accumulée pendant six mois transformait la région en une immense flaque de boue. Il fallait attendre le mois de juin pour avoir de la verdure et oser parler d’été. Le printemps n’était qu’un prolongement de l’hiver, mais en moins bien. En moins froid aussi. La température atteignait ce soir les moins 5 degrés.”

 

À lire aussi...

100 idées reçues qui vous empêchent d'aller bien - Alexandra Dalu - Leduc Editions

Les 100 idées reçues qui vous empêchent d’aller bien

"Les 100 idées reçues qui vous empêchent d'aller bien", est un guide clair qui nous apporte des réponses précises, des conseils éclairés, sur différents sujets comme l' alimentation, le sport, le sommeil, pour nous permettre de démêler le vrai du faux et de cette façon, apprendre à prendre soin de nous.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This