Dans les eaux du lac interdit

 
Dans les eaux du lac interdit de Hamid Ismaïlov - Editions Denoël
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest
Dans les eaux du lac interdit

Hamid Ismaïlov

Editions Denoël
12,00 €
Roman 

Dans un train qui circule à travers les steppes kazakhes, le narrateur rencontre jeune garçon vendeur de boulettes de lait caillé qui s’attirer une clientèle parmi les voyageurs, leur joue une des célèbres Danses hongroises de Brahms. Celui qu’il prenait pour un enfant est en fait un homme de 27 ans qui lui raconte son histoire. Yerzhan a grandi avec sa famille et sa promise Aisulu, à Kara-Sagan, 2 maisons perdues dans l’immensité de la steppe. Leurs seuls liens avec la civilisation : le train qui passe tous les jours et la Zone, principal site soviétique d’essais atomiques de Semipalatinsk. Intelligent, il apprend à lire et à jouer avec virtuosité du violon. Lors d’une sortie scolaire, par inconscience, fanfaronnade ou pris par la magie du site, le jeune garçon se baigne dans le Lac interdit, un lac de conte de fée, étendue d’eau vert émeraude, apparu après l’explosion d’une bombe atomique. Dès lors, il ne grandira plus.
C’est le destin envoûtant des personnages de cette histoire qui séduira le lecteur. Ils vivent leur vie, prisonniers des conditions extrêmes de leur environnement, subissent conséquences des explosions nucléaires, sans aucune révolte, conditionnés par des années de propagande communiste. Ecrit comme un conte, avec poésie et férocité, Dans les eaux du lac interdit est un roman humaniste. Dépassant les répercutions de la défense moderne sur les modes de vie traditionnels, la destinée de Yerzhan pose aussi la troublante question de l’existence humaine. Pourquoi les choses nous arrivent-elles ? Hamid Ismaïlov nous livre avec philosophie une réponse : accepter et vivre ou vivre et accepter.

 Extraits : Son grand-père en fut si ému qu’il réaccorda la dombra sur-le-champ, optant pour un accordage de la quarte à la quinte, plus aigu de façon que le garçonnet pût chanter plus facilement. Il se mit également à donner des leçons à son petit-fils tous les soirs, tirant de sa mémoire de vielles mélodies et des chants anciens oubliés depuis sa jeunesse. En l’espace de trois mois, Yerzhan maîtrisait tout le savoir que son grand-père avait accumulé en une vie entière -musiques et paroles. Le petit garçon assimila la sagesse millénaire des Kazakhs, préservée en chansons tout comme la terre de la steppe absorbe les pluies printanières pour les transformer en tamaris et en fougères vert tendre, en coquelicots et tulipes écarlates.”

“Plus tard, cet automne là, comme si cette terrifiante explosion n’avait jamais eu lieu, ou peut-être justement à cause d’elle, le car de l’école emprunta les routes poussiéreuses, pleines de nids-de-poule, qui menaient à la ville des travailleurs de l’atome. Le père d’Aisulu, Shaken, avait organisé un voyage scolaire pour montrer son lieu de travail à leur classe. Le trajet en car prit une journée. Ils passèrent la nuit dans un gymnase de l’école locale, et au matin on emmena les enfants, lavés de frais et dépoussiérés, au “réacteur expérimental”. Dans la salle d’information, Yerzhan et Aisulu jouèrent un duo pour les travailleurs sur leurs instruments. Puis on projeta un film sur l’usage pacifique de l’énergie nucléaire. Quelques-uns des enfants n’ayant jamais vue de film auparavant, les bruitages et les changements rapides de décors les effrayèrent, et ils pleurèrent.”

“Il découvrit de gigantesques cratères de steppe retournée, comme si la lune avait décidé d’examiner son propre reflet, comme lui, pour se délivrer d’un sortilège. Il vit d’étranges structures qui dépassaient de la terre fondue comme les membres d’êtres mystérieux. Et encore plus avant dans la Zone, un mur de béton s’élevait au milieu de l’étendue, un orme calciné e des oiseaux noirs imprimés dessus. Etaient-ce des dessins ? Ou un véritable arbre et de véritables oiseaux qui s’étaient encastrés dans le mur ?”

À lire aussi...

100 idées reçues qui vous empêchent d'aller bien - Alexandra Dalu - Leduc Editions

Les 100 idées reçues qui vous empêchent d’aller bien

"Les 100 idées reçues qui vous empêchent d'aller bien", est un guide clair qui nous apporte des réponses précises, des conseils éclairés, sur différents sujets comme l' alimentation, le sport, le sommeil, pour nous permettre de démêler le vrai du faux et de cette façon, apprendre à prendre soin de nous.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This