Le braconnier du lac perdu

 

le-braconnier-du-lac-perdu--Peter-May
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Pinterest

Le braconnier du lac perdu

Peter May

Babel Noir
8,70 €
Policier

 

Après l’Ile des chasseurs d’oiseaux et l’Homme de Lewis, le Braconnier du lac perdu clôt la trilogie de cet auteur écossais.

Ancien policier, Finn Macleod s’est fait embaucher sur son île natale, l’île de Lewis, pour arrêter des braconniers. Parmi eux, Whistler, le plus sauvage, le plus coriace vit aujourd’hui comme un vagabond. C’est également un vieil ami d’enfance du policier. Un jour, alors que Macleod le poursuit, ils découvrent un petit avion disparu depuis 17 ans. A l’intérieur, le cadavre d’un autre camarade, Roddy Mackenzie, star de rock celtique que Fin et Whistler fréquentaient adolescents. Confronté à ce meurtre, Macleod  fait remonter à sa mémoire ses souvenirs et ses projets de jeunesse. Pour le résoudre, il devra revisiter son passé tourmenté.  Peter May nous embarque une fois de plus dans un univers de personnages complexes mais attachants liés par une intrique simple, bien ficelée et empreinte de finesse psychologique. Mais c’est également pour la beauté des descriptions des paysages qu’on aura plaisir à lire ce polar au ton nostalgique.

Extraits : “… Dans la vallée, la vue qui s’offrait à ses yeux le dérouta. Il comprenait ce qu’il voyait, mais ce qu’il voyait n’avait aucun sens. Il pivota sur lui-même et son regard courut au-delà des ruches, jusqu’au tas de rochers qui les surplombait et à la pente caillouteuse qui escaladait l’épaule de la montagne où il s’était tenu la nuit précédente et d’où il avait vu les éclairs se refléter dans le lac en contrebas. Ses yeux revinrent vers la vallée. Il n’y avait plus de lac. Juste un grand trou vide. Son contour était clairement visible là où, au fil du temps, l’eau avait lentement rongé la tourbe et la roche…”

” Un autre flash lumineux fit apparaître Whistler, debout sur le flanc de la montagne, immobile, le regard tourné vers la pente qui montait dans sa direction. Ses cheveux volaient autour de son crâne. Il se tenait debout et fier comme un ancien guerrier viking, le visage privé de couleur par la clarté de la  foudre. Le tonnerre qui se déchaîna ensuite était à ce point au-dessus d’eux qu’ils en ressentirent l’impact physique. Et la pluie se mit à tomber. Sortie de nulle part….”

À lire aussi...

100 idées reçues qui vous empêchent d'aller bien - Alexandra Dalu - Leduc Editions

Les 100 idées reçues qui vous empêchent d’aller bien

"Les 100 idées reçues qui vous empêchent d'aller bien", est un guide clair qui nous apporte des réponses précises, des conseils éclairés, sur différents sujets comme l' alimentation, le sport, le sommeil, pour nous permettre de démêler le vrai du faux et de cette façon, apprendre à prendre soin de nous.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This